Le ministère de la communication procédera à l'inauguration de la radio rurale locale de Lélouma, ce dimanche 14 août 2016, a appris votre quotidien en ligne echosdeguinee.net d’une source officielle.

Cette radio est le fruit de la coopération entre le gouvernement guinéen et l'Unicef.  Un partenariat qui a permis aussi à notre pays d’avoir 5 autres stations locales de Radio Rurale de Guinée, notamment à Dalaba (déjà inaugurée), Koubia, Dubréka, Fria et Kassa.
« Depuis le premier janvier 2010, nous effectuons des démarches à notre niveau pour avoir une radio rurale locale à Lélouma. Grâce à la politique du Professeur Alpha Condé et de son gouvernement, aujourd'hui nous en avons une » se réjouit le Président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine de Lélouma, Amadou Diallo dans un entretien accordé au correspondant de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la préfecture.
Selon les termes de l'accord entre le gouvernement guinéen et l'Unicef, les communautés bénéficiaires des équipements radios offert par le bailleur, doivent fournir les locaux de ces stations, notamment le bâtiment pour les bureaux et le studio, un abri groupe, des latrines et une clôture. C’est pourquoi, « malgré les contraintes budgétaires et les difficultés sociales, nous avons pu réunir, avec le soutien des communautés, notamment les ressortissants, dans les environs de 75 millions de nos francs pour effectuer ces travaux sur l’ancien bâtiment de la Direction Préfectorale de l’Education de Lélouma » a-t-il ajouté.


Parlant des attentes des populations par rapport à cette nouvelle station de la radio rurale locale, le premier citoyen de la commune urbaine de Lélouma espère qu’elle sera effectivement un vecteur de développement communautaire.
«  Depuis le mois d'avril 2016, la radio a commencé à émettre pour essayer les installations. Les populations à la base ont témoigné de leur sentiment de joie à travers les appels téléphoniques au cours des émissions interactives. Son impact se fait sentir sur le terrain grâce aux émissions d'éducation civique et citoyenne réalisées par les journalistes animateur qui y travaillent. Je profite de votre média en ligne pour lancer un appel à l'endroit de la population de Lélouma pour s'approprier de cette radio rurale locale et veiller d'avantage à une implication active de tous les acteurs communautaires, hommes, femmes, jeunes, autorités administratives et coutumières...en vue que la radio puisse contribuer à impulser de nouveaux comportements et pour qu'elle soit un facteur effectif de développement économique et social » a-t-il déclaré.
Monsieur Ahmadou Diallo a aussi lancé un appel aux journalistes « pour finir, je demande aux animateurs de notre radio de veiller au respect stricte de la déontologie de leur métier qui régissent la radio rurale de Guinée, surtout par rapport à l'interdiction des activités politiques.»
Un autre terme de l'accord qui a conduit à l'installation de ces radios rurales locales, concerne gouvernement guinéen qui doit fournir des travailleurs. Jusque-là, seulement les chefs de ces stations sont des fonctionnaires de l'Etat. Tous les autres sont des stagiaires non encore pris en charge. Ils espèrent tous être engagés à la fonction publique.
En attendant, ces jeunes bénévoles ne se nourrissent que d’espoir.

Mamadou Chérif Diallo pour echosdeguinee.net
Téléphone : (00224) 622 252 611