Le chargé de la communication du Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale et de la Justice Militaire, Commandant Mamadou Alpha Barry, vient de confirmer l’arrestation d’un infiltré dans la manifestation de l’opposition à Bambéto, a constaté sur place un collaborateur de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net déployé entre Hamdallaye et Dixinn.

Selon le commandant Mamadou Alpha Barry, aucun incident majeur n’a encore été signalé au cours de cette manifestation que l’opposition organise en ce moment à Conakry : « pour le moment ça se passe bien. On s’est concerté avec l'opposition hier, lundi, 15 août 2016, sur comment sécuriser la marche. Les leaders ont bougé. C’est entre guinéen. C’est le plus important.»
Sur le cas d’un infiltré arrêté à Bambéto,  le chargé de la communication de la gendarmerie a expliqué au micro de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net qu’en matière de manifestation, « il faut toujours craindre à ce qu’on appelle la nébuleuse, des personnes qui s'infiltrent dans les rangs avec des armes blanche ou à feu. Mais le système sécuritaire de l'opposition les a retirés pour les mettre hors d'état de nuire. Il faut le remercier » explique l’officier de la gendarmerie.
L’opposition et les autorités de la ville de Conakry s’étaient entendu que la sécurité de la manifestation allait  être assurée le long du parcours par un dispositif mixte. Cette recommandation ne se vérifie pas pour le moment sur le terrain où on ne remarque pas de policiers ou de gendarmes le long du trajet, déplore un responsable de la commission d’organisation de la marche.
« Il n'ont pas à nous dicter un plan. Les leaders ont bougé avec nos hommes, on tient les points sensibles, je pense que c’est le plus important » réplique Commandant Mamadou Alpha Barry.

Hafia Diallo pour ehosdeguinee.net