En se relayant au micro devant une foule compacte de militants et sympathisants, les principaux leaders de l’opposition républicain ne sont pas allés du dos de la cuillère pour faire le procès de la gouvernance actuelle du Président Alpha Condé, a constaté sur place un collaborateur de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net déployé à Dixinn.

Il est revenu au Président du Bloc Libéral, Dr Faya Lansana Millimono d’annoncer les couleurs : « cette fois, Alpha va nous donner ce qu’il a rapporté de son voyage. Je suis fatigué des ordures, de la pauvreté » a-t-il lancé à la foule.
Pour le Président de la commission d’organisation de cette marche de l’opposition républicaine, Ibrahima Sory Diallo, les services de sécurité doivent jouer leur rôle jusqu’à la fin de la journée : « je salue la cohabitation entre force de l’ordre et manifestants. Mais, ce n’est pas fini, il faut continuer à sécuriser jusqu’à ce que tout le monde rentre sans problème » a-t-il conseillé.
De son côté, le leader du RDIG, Jean Marc Telliano a conté à la foule des manifestants une petite histoire de son ‘’Koro’’ : « il m’a dit qu’il faut mentir gros pour que le peuple te crois. Les guinéens se sont rendu compte. Il a promis des machines aux tailleurs, mais ils n’auront rien. Il va promettre à chaque imam une mosquée, et à chaque curé une église » accuse l’ancien Ministre de l’Agriculture qui promet que la prochaine manifestation de l’opposition guinéenne sera organisée sur l’autoroute « vaille que vaille ».
C’est le discours du Président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo qui a marqué la fin du meeting sur l’Esplanade du Stade du 28 Septembre : « Merci pour la mobilisation. Cela veut dire que le peuple est fatigué de cette gouvernance qui a produit le chômage. L'opposition exprime sa fierté, parce que ce ne sont pas seulement ses militants qui s sont mobilisés. C’est tous ceux qui sont exaspérés par cette gouvernance. Rio Tinto a plié bagages à cause des incohérences d'Alpha.
Les taxes ont augmenté, non pour nous aider, mais pour résorber les détournements, au marché de gré à gré. Les guinéen sont fatigués, car nous ne sommes pas des moutons, on ne va pas l'accepter. La majorité se trouve à l'opposition, mais on n’a volé nos suffrages pour s'installer à Sékhoutoureya. On a intercepté des fonds à Dakar, rien n’a été fait pour clarifier la situation. Les forces de l'ordre ont compris que nous sommes frères et sœurs. Alpha a refusé une commission d'enquête pour trouver ceux qui ont tué les militants, pillé les boutiques. A cause de ça il a même menacé de démettre le ministre de la justice, parce que, lui, voulait enquêter. Même les gens du RPG sont avec nous dans cette marche. Rentrer sans violence. Merci aux forces de l'ordre pour leurs professionnalismes » a déclaré le chef de file de l’opposition guinéenne.

Hafia Diallo pour ehosdeguinee.net