Les populations de Boffa, Région Administrative de Boké, en Basse Guinée sont confrontées actuellement à une pénurie de poissons dans les marchés de la préfecture, a appris votre quotidien en ligne echosdeguinee.net d’une source locale.

Selon les pécheurs, deux raisons expliquent cette situation qui empêche les pêcheurs de mener leur activité en pleine mer.  D’abord, il y a l’abondance des averses de la saison qui s’abattent actuellement sur le littoral guinéen où des fortes pluies sont souvent accompagnées de vent violent. Ensuite, la période de repos biologique instituée par les autorités en charge de la pêche et de l’aquaculture.
Selon le correspondant local de la Radio Nostalgie Guinée, Ibrahima Sory Traoré, le ralentissement de cette activité de pêche a provoqué la flambée des prix du poisson fumé.
« Les poissons frais sont presque introuvables dans la préfecture de Boffa, sauf les petites carpes pêchées par les femmes dans les marres » rapporte notre confrère.
Préoccupés par cette situation en cette période des grandes pluies, les pères de famille qui voient le panier de la ménagère s’alourdir, demandent aux autorités compétentes de lever la mesure portant repos biologique pour que les pêcheurs puissent mener leur activité afin que la préfecture de Boffa continue de souffrir du manque de poissons dans les marchés.

Echosdeguinee.net