Imprimer
Catégorie : Actualité

Le nouveau directoire de la commission de suivi du code de bonne conduite des partis politiques en Guinée a lancé ses activités, ce jeudi, 18 août 2016, à la maison de la presse, à Coléah, dans la ville de Conakry, a constaté sur place un groupe de collaborateurs de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la capitale guinéenne.

Cette structure compte aller vers les différentes entités politiques pour de sensibiliser les militants sur le contenu du code de bonne conduite des partis en Guinée. Le document élaboré et adopté par les différents acteurs concernés vise à civiliser le débat politique en Guinée en vue de renforcer et consolider la paix dans le pays.
Cependant, mis en place depuis quelques années, avec l’appui du NDI, cette commission de suivi du code de bonne conduite des partis en République de Guinée ne semble avoir aucune influence sur les acteurs politiques de la mouvance présidentielle et de l’opposition qui sont tous représentés en son sein. A en juger par le nombre de violences ayant entrainés des morts d’hommes enregistrés en Guinée depuis 2010.
Autant dire que les deux grandes formations politiques (le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG) qui ont réellement pris en otage les guinéens ne s’en foutent pas mal du contenu de ce code de bonne conduite. Leurs responsables sont tous devenus des apôtres de la violence en Guinée, parce qu’ils n’ont rien d’autres à proposer au peuple.

Abdourahmane Bah pour echosdeguinee.net