Pour le chef de file de l’opposition républicaine, tous les guinéens ont compris qu’Alpha Condé n’est pas à la hauteur de la fonction présidentielle, a appris un collaborateur de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net à Conakry.

A l’occasion de l’AG de son parti, organisée ce samedi, 20 août 2016, Cellou Dalein Diallo a fait observer une minute de silence à la mémoire du Thierno Hamidou Diallo, tué le soir du mardi, 16 août 2016, et tous ceux qui sont tombés « sous les balles des forces de l’ordre » depuis Zakariaou.
Après cette commémoration, le chef de file de l’opposition républicaine s’est dit réconforté, car la réconciliation nationale est en train de se faire à la base.
« En Haute Guinée, on aurait trompé beaucoup de jeunes, disant que l’avènement de Cellou au pouvoir serait cauchemardesque pour la région et ses ressortissants. On les a instrumentalisés pour nous attaquer, nous insulter ».
Les jeunes seraient venus s’excuser auprès de lui, notamment ceux de Taouyah (Petit lac) qui auraient reconnu avoir attaqué et incendié le bus de son épouse. Les jeunes de la Casse, fief du président Condé, lui feraient également confiance.
« Je ne dis pas que toute la Casse a basculé, mais un nombre important œuvre aujourd’hui pour le renforcement de l’UFDG. Ces adhésions me réconforte, je vois que les guinéens sont en train de se retrouver, non autour de l’ethnie ou de la communauté, mais autour des valeurs communes pour que notre pays soit une république », se réjoui le président de l’UFDG.
Pour le chef de file, tous les guinéens ont compris qu’Alpha Condé n’est pas à la hauteur de la fonction présidentielle. « Il est en train de s’isoler, lui et les extrémistes qu’ils utilisent pour nous tuer, nous insulter, nous humilier, nous massacrer. Mais le peuple de Guinée débout et fier retrouvera son unité pour affronter les défis du sous développement ».

Hafia Diallo