Depuis la semaine dernière, la ville de Kindia est secouée par une série de manifestations contre les coupures intempestives du courant électrique dans les quartiers, a constaté sur place un correspondant de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la capitale des agrumes, Région Administrative de Kindia, en Basse Guinée.

La capitale des agrumes subit de plein fouet la pénurie d’électricité. Le vendredi dernier, les jeunes du quartier Tafory Gangan et Tafory Dadia étaient monté au créneau en barricadant la route nationale numéro un (1) Kindia-Conakry, de 8 heures à 21 heures.
Ce jour là, le préfet de Kindia, Mohamed Deen Camara et les autorités communales ainsi que les responsables de l’EDG ont tout fait pour débloquer la situation mais en vain. Il a fallu l’intervention rapide du Ministre, Check Taliby Sylla pour résoudre le problème   
Ce lundi 29 août 2016, très tôt  le matin, ce sont les jeunes de Koliady 1 et environnant qui ont manifesté à leur tour leur mécontentement contre le manque du courant électrique  dans leur quartier. Ils sont descendus dans la rue pour barricader la route qui relie le centre ville de Kindia à la grande carrière sise dans leur quartier Koliady, empêchant les camions de transporter le sable, les blocs de pierre et le gravier.
Dans la protestation, les jeunes scandaient des slogans hostiles à EDG : « EDG zéros, EDG ennemie de Guinée … »
Interrogé par votre quotidien en ligne, echosdeguinee.net, un jeune manifestant du nom de Camara  Aboubacar  a déclaré que les habitants du quartier ne peuvent plus supporter le manque d’électricité dans leur localité.
« La carrière, le grand dépotoir et le centre de compostage de la ville se trouvent dans notre quartier situé au Nord du centre ville, mais en dépit de ces différentes richesse,  on n’en profite de  rien, nous sommes abandonnés à nous même, donc il est temps de réagir pour attirer l’attention des autorités. Car, il y a de cela plusieurs années, nous sommes plongés dans le noire. Ils ne fons rien ; et notre  chef de quartier aussi ne joue pas son rôle » ajout-il.
De son côté, le chef de quartier, Fodé Sory Bangoura rassure qu’il soutient la démarche des jeunes. Car, « ce problème d’électricité traduit le manque de volonté de la part des autorités et responsables de l’EDG. Les enfants sont dans leur plein droit de manifester » conclu le chef de quartier Fodé Sory Bangoura.


Cette fois-ci, les responsables de l’EDG ne se sont pas rendus sur les lieux pour calmer les ardeurs des jeunes manifestants comme ce fut le cas du vendredi passé. Ils disent qu’ils ont reçu un ordre du Ministre de l’énergie et d’hydraulique leur disant de lui laisser gérer la situation.
Au moment où nous mettions cette nouvelle en ligne, les manifestations se poursuivaient dans le quartier Koliady 1 où la circulation reste bloquée pour les usagers de la route  Conakry-Télimélé. Il semble aussi que le service de salubrité de la ville de Kindia n’a pas pu faire le ramassage des ordures ce mardi, 30 août 2016, parce que le dépotoir est situé dans ce quartier en ébullition.
Le Président de la Délégation Spéciale de la Commune urbaine de Kindia, Abdoulaye Bah a tenté en vain de calmer les ardeurs des jeunes manifestants. Il s’est vu opposer un niet catégorique. Son échec fait suite à celui du préfet, vendredi, 26 août 2016.
Crise à suivre !  

Mohamed M’bemba Condé
Téléphone : (00224) 655 878 766