Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a organisé du lundi, 29 août au jeudi, 1er septembre 2016, au Centre d’Application de l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) situé au quartier Kouroula, dans la commune urbaine,  un atelier de formation des formateurs préfectoraux des enseignants de l’Inspection Régionale de l’Education (IRE) de Labé, a constaté sur place un reporter de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la préfecture.

Cette session de formation des formateurs préfectoraux des enseignants de la région a regroupé 51 participants venus des préfectures de Labé, Lélouma, Koubia, Mali et Tougué.  Elle a essentiellement porté sur l’utilisation du dictionnaire, l’expression orale avec intonation du son, la grammaire, la conjugaison, l’expression écrite, la rédaction, la résolution des problèmes, les figures géométriques, les caractéristiques du milieu et la pratique pédagogique.
L’initiative vise à renforcer les compétences et aptitudes des enseignants du tiers moyens et du tiers faibles de la région en pratique pédagogique pour un enseignement facilitant un apprentissage plus élevé et plus utile chez l’apprenant.
A l’issu de 4 jours de travaux, avec l’appui de deux facilitateurs venus du Service National de Formation et de Perfectionnement des Personnels, les participants ont formulé des recommandations aussi importantes que variées.
« L’atelier recommande : la mise à disposition de dictionnaires et de matériels de géométrie en quantité suffisante aux enseignants et enseignantes du tiers faibles et moyens, la proscription de l’usage des calculettes dans les écoles, l’augmentation de la durée de formation des formateurs et superviseurs préfectoraux  de 4 à 8 jours au minimum, tenir compte du calendrier scolaire de la pré-entrée pour la programmation et la réalisation des sessions de formation des superviseurs, formateurs préfectoraux, enseignants et enseignantes du tiers moyens et faibles » peut-on lire dans le rapport synthèse de l’atelier.
A préciser que pour la cérémonie de clôture des travaux de cet atelier, l’inspecteur régional de l’éducation, Mory Sangaré, en mission s’est fait représenter par le DPE de Labé, Mamady Magassouba.

DIALLO Idrissa