Certains acteurs politiques de la ville de Kankan ont vivement salué et encouragé la rencontre tenue, jeudi, 1er septembre 2016, entre le Président Alpha Condé et le chef de fil de l’opposition guinéenne, Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, a appris votre quotidien en ligne echosdeguinee.net de sources concordantes.

Interrogé à Kankan, Mamady Kaba, responsable du RPG Arc-en-ciel, a déclaré que la rencontre le Président de la République, le Pr Alpha Condé et son principal opposant, Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo augure de très bonnes nouvelles.
« Cette initiative nous permet de faire une démocratie civilisée. En Guinée, le pouvoir et l’opposition ont le pays en commun. Cette Guinée doit être préservée. Moi, je reste convaincu qu’on peut résoudre tous nos problèmes par le dialogue. La violence n’arrange ni le pouvoir, ni l’opposition, encore moins le pays. Cette rencontre doit donc se multiplier. Le Président de la République doit rencontrer le chef de fil de l’opposition pour parler avec lui des questions qui concernent la Guinée, des questions qui concernent les partis politiques, des questions d’ordre national » a soutenu le militant de la mouvance présidentielle.
De son côté, Victor Faya Iffono, enseignant chercheur trouve en cette rencontre entre le Président Alpha Condé et Elhadj Cellou Dalein Diallo, beaucoup d’espoir pour le peuple de Guinée.
« Il faut maintenant enterrer ces haches de guerre politique pour se tourner vers le développement de notre cher pays qui est vachement riche en sous-sol et en ressources humaines. J’invite donc tout le peuple de Guinée de rester derrière ces leaders avec ce qui a été signé hier, jeudi, entre le Président de la République et le chef de fil de l’opposition pour que la Guinée se développe » a conseillé le professeur d’université.
Par ailleurs, le Vice-Président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine de Kankan, Amiata Kaba, responsable du PEDN est convaincu que cette belle initiative va contribuer à décrisper la situation actuelle que les guinéens vivent.
« Chacun sait que d’une manière générale, ça ne va pas et on suppose que l’entretien fera qu’ils se sont dits la vérité, ils se sont dits ce qui est bon, ce qui n’a pas été bon. Certainement, de part et d’autre, surtout le Président de la République essayera, comme il l’a dit la respectabilité des différentes décisions, accords et autres » espère-t-il.

DIALLO Idrissa pour echosdeguinee.net
Téléphones : (00224) 623 163 333 & 657 571 770