Très tôt ce lundi matin les jeunes  des   quartiers  Tafory Gangan et  Tafory  Dadia de la commune urbaine de Kindia, en Basse Guinée, se sont encore réveillés  avec  un esprit noire pour manifester contre les coupures du courant en barricadant la route nationale N°1 Kindia Conakry, a constaté sur place un correspondant de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la région.

Depuis  le  vendredi,  26  août  2016, les jeunes  manifestants  ont exprimé  leur ras le bol contre le manque du  courant  électrique  dans  leurs quartiers respectifs.   Le lundi, 29 août   2016,  c’est  les jeunes de Koliady 1 qui ont emboîtés le pas.  Ils sont  aussi  descendus  dans  la rue pour barricader la route de Télimélé  reliant le centre ville de Kindia à la carrière sise dans leur quartier Koliady.
Face à cette série de manifestations contre  les coupures intempestives  du courant  électrique dans les quartiers de Kindia,  les autorités communales  et  certains sages ainsi que les jeunes  responsables  des  quartiers  plongés   dans l’obscurité, ont  trouvé  un  compromis.  C’est   suite  à cette  médiation  de  deux jours  entre  les deux parties menée par   le  président de la délégation spéciale de la commune urbaine,  Abdoulaye  Bah,  les protestations ont  été  finalement  suspendues.   Et  les jeunes  ont jurés  de respecter ce pacte.   Mais, ce lundi, ce sont  des  jeunes  des quartiers  Tafory  et  Gangan   qui ont  rompu  cet  accord  en barricadant  de  nouveaux  la  route,  empêchant  la  circulation pour les  usagers.
Selon  les manifestants,  les travailleurs  de l’EDG veulent  les prendre   pour   des   idiots.
« Ils ont installé un  transformateur  qu’ils n’ont pas  branché  depuis  quelques jours.   Notre chef de quartier  va   beau  parler, aujourd’hui,  on ne   l’écoutera   même  pas  d’ailleurs.  Il n’a qu’à ce taire par ce que la nuit, il allume le groupe chez  lui  jusqu’à  1heur  du  matin.  Il ne se bat pas pour une cause commune,   donc nous sommes là jusqu’à  nouvel  ordre.  Du côté de l’EDG, ont ne veux pas voir leur agent appelés Saa- coupé, Doré et leur directeur technique Ibrèma  Soumah  dit Erique » lâche  un  jeune  manifestant  qui  a gardé  l’anonymat.
D’après  l’assistant du directeur  régional de l’EDG de Kindia,   Lansana  Sylla dit Evidos,    une  équipe  devrait  être sur le terrain ce lundi 5 septembre 2016 pour faire le nettoyage de la ligne et vérifier les câbles  avant de brancher le transformateur en vue d’éviter tout problème.
« Mais à mon fort étonnement  c’est le  téléphone  qui  crépite  ce matin m’informant   que   les  jeunes   de  Tafory  et ceux de   Gangan  sont  encore  dans la rue »  déplore  Monsieur   Sylla.
A son  tour,  le chef  service technique  de l’EDG de Kindia,  Ibèma Soumah  dit  Erique  confirme  qu’il était  même sur le terrain précisément    à  Kènèden   où il devrait quitter pour  Tafory avec une équipe. Mais parlant sur la situation de Tafory   Gangan,  Monsieur   Soumah   signale,   qu’il  doit  aller à Conakry pour chercher  le reste   de  l’équipement   pour   venir   brancher le transformateur.
Ces équipements   sont  entre  autres : (Un Tableau ture,  8 Colonne  ture,  Câble 1X2, 40mm en  40 mètre;  Câble 3X70 mm, 300 mètres ;  un fusible de 250 ampère et  un  poteaux  à  béton.)
Pour détendre  les nerfs  des manifestants,  il a fallu encore l’intervention du président de la délégation spéciale  de la commune urbaine, Abdoulaye Bah qui a, cette fois-ci, réussi à convaincre les jeunes  de   suspendre  leur  manifestation.  Les barrages  ont  été  enlevés  à  16 heurs.


Mohamed M’bemba Condé    655878766