Les services de sécurité et les autorités préfectorales de Coyah n’arrivent pas identifier et déterminer les causes et les circonstances du décès d’une jeune fille âgée d’environs 16 ans dont lé corps sans vie a été retrouvé, le week-end dernier, dans la commune rurale de Manéah, Région Administrative (RA) de Kindia, en Basse Guinée, a appris votre quotidien en ligne echosdeguinee.net d’une source officielle.

Le corps sans vie de cette jeune fille a été retrouvé par un citoyen sous une fine pluie, dimanche, 4 septembre 2016, aux environs de 20 heures dans le secteur 3 du quartier Hermakönö, relevant de la commune rurale de Manéah, dans la préfecture de Coyah.
Complètement évanouie, la fille ne pouvait plus parler, selon le citoyen qui a alerté les autorités locales sous le couvert de l’anonymat.
« Tout de suite les autorités locales ont conduit la victime au centre de santé de Manéah où les agent n’ont pas réussi à réanimer son corps. La patiente a finalement rendu l’âme dans les 10 minutes qui ont suivi son accueille au centre » explique l’agent de santé, Baloba Mara.
Cette triste nouvelle alimente la chronique dans la préfecture de Coyah, depuis le lundi, 5 septembre 2016.
Selon Dr Abdoulaye Korsé Baldé, médecin en service à l’hôpital préfectoral de Coyah qui a examiné le corps, aucune trace de sévices n’a été remarquée sur la victime. Mais, un léger écoulement vulvaire a été constaté sur une ancienne défloraison, rapporte notre confrère, Ousmane Soumah de la radio Nostalgie Guinée.
Aux dernières nouvelles, la brigade de recherches poursuit les enquêtes pour identifier la victime, déterminer les causes et les circonstances de ce décès.
 
DIALLO Idrissa pour Echosdeguinee.net
Téléphones : (00224) 623 163 333 & 657 571 770