Ils sont au total 5 565 administrateurs civils et douaniers qui réclament leurs prises en charge dans la fonction publique depuis 2011, a appris votre quotidien en ligne echosdeguinee.net d’une source officielle.

Le  Président de la République avait ordonnée leur prise en charge dans l’exercice budgétaire de  2016. Mais le ministre  de la Fonction Publique et son cabinet retarderaientt l’échéance. Le Secrétaire Général du syndicat Union Libre des Travailleur de Guinée   déclare a expliqué que « c’est la suite de la manifestation  du mardi passé que nous avons fait devant la primature face au refus du Ministre de la Fonction Publique de régler la situation de ces jeunes fonctionnaires engagé de 2005  à 2010 qui ne sont pas pris en charge »
Le syndicaliste  dénonce une corruption : «  le ministre et son chef de cabinet veulent enrôler  leurs proches » accuse-t-il.
Les interessés auraient déjà fait une liste de 3 338 personnes qui devraient être prises en charge.  Pour tenter de régler le problème, ils ont tenté  de contacter le Ministre.
« Nous avons adressé une lettre d’audience au Ministre. Hier vers  13 h, le Ministre  Sékou Kourouma m’a appelé  pour me dire qu’il a reçu la lettre, mais qu’il ne pouvait pas nous recevoir aujourd’hui.  Qu’il a un conseil  à assister et après, il devrait voyager. Je lui ai rappelé que la situation est urgente, qu’il s’agit de la vie de près de 6 mille jeunes qui est en jeux. C’est plus important que tout en principe. Après 30 mn, son chef de Cabinet, Mohamed Traoré m’a appelé. Mais cet homme est un corrompu » enfonce-t-il
Les 2 hommes  ne s’entendront pas, le chef de cabinet estime qu’il a une rencontre avec le fond monétaire international et menace de les mater en cas de manifestation

Alseyni BARRY
622 33 74 89