Le Président du comité d’organisation de la 15ème édition du festival national des arts et de la culture a exprimé ses sentiments de satisfaction de la réussite de l’évènement, rapporte un collaborateur de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net à Conakry.

Le festival des arts et de la culture FENAC  s’est tenu en  5 jours et a connu la prestation de 2 200 artistes venu de Conakry,  de l’intérieur du Pays, pour 190 spectacles.
Le président du comité d’organisation, Fodéba Isto Keïra dit être satisfait de la prestation remarquable des artistes, surtout venus de l’intérieur du pays. Il évoque notamment la renaissance d’instruments comme le daro de Kankan et le ngnégnérou du Foutah Djallon   qui tendaient à disparaitre.
« Nous avons aimé le partenariat publique et privé avec les agences de promotion, mais aussi la participation des hommes de cultures et de lettres notamment Pr Djibril Tamsir Niane, Pr Bonata Dieng de Labé et Pr  Ifono Makanera » note-t-il.
S’il y a de quoi se réjouir, il y a  néanmoins  des ratés, notamment   les sous équipements des artistes,  le manque d’infrastructures et   la non maitrise de la scène entre autres.
« Le publique n’a pas beaucoup répondu, car la nouvelle génération  ne connait pas bien  la culture guinéenne. Il y’a eu aussi la non maitrise de la scène par les artistes venu de l’intérieur du pays cela est du au manque d’infrastructures et d’instruments » joute-t-il.
Pour la saison prochaine, Isto Keïra  promet de former et équiper les artistes 6 mois avant le festival. Il souligne que le Ministère prendra toutes les dispositions utiles pour mettre des infrastructures à l’intérieur du pays.
Ce festival a été productif, le Bembéya  et le balais africain ont été repérés par l’ Ambassadeur ivoirien, ils devraient désormais effectuer des tournés en Afrique  comme au temps du premier régime.

 
Alseyni BARRY pour echosdeguinee.net  
Téléphone: (00224) 622 337 489